Qui sommes-nous?

  • Presentation
  • Logo
  • Justification
  • Mot du Président
TOMI TOZI (Plantes - Vie monde)
big-logo Partenaires villageois de TOMI TOZI à Yagma

L’association « TOMI TOZI (Plantes - Vie monde) » est une organisation à but non lucratif, non confessionnelle et apolitique.

-

Créée le 20 janvier 2008 et agréée sous récépissé n° 2008-160/MATD/SG/DGLPAP/DOASOC du 17 mars 2008 du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, elle est régie par la loi n°10/92/ADP du 15 Décembre 1992 portant liberté d’association.

-

Le promoteur de cette initiative communautaire est un diplomate de carrière, ancien ambassadeur et ancien ministre de l’Environnement, averti des questions environnementales et de lutte contre la désertification. Il met son expérience à profit pour accompagner les initiatives locales de gestion de l’environnement et les projets de création de micro entreprises de gestion des ressources naturelles (forestières, fauniques et halieutiques).

-

TOMI TOZI accorde un intérêt particulier à la pérennisation des essences locales notamment les plantes alimentaires et médicinales.

 
Le logo renferme un symbolisme positiviste mesuré.
big-logo

A) La représentation d’ensemble renvoie à :

-

  • l’œil de cyclope = Regard sur le monde.

b) Les éléments constitutifs sont:

-

  • la pyramide = Génie et Durabilité;
  • l’eau = Source de vie;
  • les arbres = la Vie (résultante de EAU + TOMI TOZI);

c) TOMI TOZI : Référence à un adage moaga ou mossi à deux versions :

-

  • une mise en garde contre l’exploitation de l’ignorance ou du déficit d’information d’autrui;;
  • une invite au partage équitable qui instaure la confiance qui, à son tour, engendre le partenariat dynamique, source de succès réels, de transformations utiles et de progrès durable;
 
Pourquoi TOMITOZI?
big-logo

Au Burkina Faso, notamment en milieu rural et particulièrement dans les régions du centre et du plateau central, les producteurs font face à un ensemble de préoccupations majeures dont les principales sont :

-

  • la dégradation des ressources naturelles et du couvert végétal;
  • la raréfaction/ disparition de certaines espèces forestières, fauniques et halieutiques;
  • la déforestation par les défrichements incontrôlés;
  • les feux incontrôlés en milieu rural;
  • la recrudescence des conflits sociaux et fonciers notamment;
  • les effets néfastes des changements climatiques;
  • les menaces sur la diversité biologique;
  • l’insuffisance de la contribution des ressources naturelles à la lutte contre la pauvreté.

Les acteurs se battent autant qu’ils peuvent en jouant de leur imagination, créativité et ingéniosité pour inverser la tendance de dégradation qui pèse sur les écosystèmes. Ils n’ont pas tout de suite la réussite dans leurs entreprises, mais au fil du temps et à l’image des exemples réussis en matière de conservation de la nature, la grande majorité finit par se convaincre de l’équilibre fragile de notre milieu naturel et de la nécessité de sa sauvegarde et de son exploitation parcimonieuse.

-

L’association « TOMI TOZI » est née de la ferme volonté de soutenir et d’accompagner par l’exemple les acteurs dans leurs quêtes permanentes du bien être et d’un environnement naturel sain et pérenne.

 

Mot de bienvenue du Président
big-logo

Bien bonjour à tous et rappelons-nous:

-

Dans les années 1970 la question environnementale sembla avoir vu le jour et commença sa marche pour conquérir le monde. Portée par un certain nombre de défenseurs déterminés dont Olof PALME de Suède, Dirigeant averti de son État. Elle gagna les sphères de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et se propagea progressivement vers les continents et les Etats Nations du monde.

-

Le message qu’elle véhicule est clair et percutant : Notre monde court un danger grave et imminent car son Environnement vital est menacé de toutes parts les terres, les mers , les airs, la vie sur terre connaissent des transformations presque imperceptibles mais qui conduiront rapidement à des bouleversements et des catastrophes. Il était alors urgent d’agir ensemble pour renverser la tendance.

-

L’agenda 21 fut conçu et construit au cours des années 80 pour préparer une riposte adéquate à la détérioration du monde par des actions concrètes et concertées à l’échelle planétaire. Avec d'autres partenaires, Arba DIALLO, Diplomate Burkinabé engagé par les Nations Unies, s’y employa comme pour ne pas en sortir vivant : la bataille des concepts, les querelles de stratégies et les conflits d’intérêts (hé oui) parviennent néanmoins à accoucher de trois grands dossiers sur la désertification, la biodiversité et les changement climatiques découlant de l'Agenda 21.

-

Au début des années 90 tous les pays du monde se réunirent à Rio de Janeiro, au Brésil pour clarifier ces questions et décider de leur avenir. Les conventions furent adoptées à cette conférence de RIO'92 pour ce qui est de la biodiversité et du climat. La convention sur la Désertification ne sera obtenue que deux ans plus tard à Paris, le 17 juin 1994 et de haute lutte.
NB : Tout au long de la décennie 90 des plans d’action et autres « Documents de mise en œuvre » furent dressés par les différents pays sur recommandation de la « communauté internationale». Mais les financements n’ont pas suivi et les résultats ont été mitigés ou même moins que cela. La conférence de RIO + 10 » à Johannesburg en Afrique du Sud en 2002 fit le même constat.

-

L’on a comme l’impression que certains pays (un bon nombre) nourrissent le secret espoir qu’ils échapperont toujours d’une manière ou d’une autre , aux menaces mondiales stigmatisées dans AGENDA 21 et que les victimes ne seront que les mêmes damnés de la terre (PVD). Mais la décennie 2000-2010 vient de démontrer que ce n’est rien d’autre qu’un vain espoir : Les catastrophes naturelles viennent de s’abattre sur toute la terre entière malgré les noms de baptême d’humains qui leur ont été attribués (Richards, Catrina , etc.)

-

Les pays « en voie » de développement ne désarment pas pour autant. Les gouvernants grouillent ; les habitants se débrouillent ; la société civile s’organise et ensemble on pousse à la roue. L’Association TOMI TOZI (Plantes-Vie-Monde) s’inscrit dans cette dynamique de combat pour sauver l’environnement au Burkina-Faso. Elle s’érige une position médiane entre les décideurs et les exécutants en environnement. Mais elle reste disponible pour toute action conceptuelle ou de terrain dans le domaine. Son promoteur a eu l’honneur d’être parmi les acteurs privilégiés des années 80 et 90 et partage présentement son expérience avec une autre génération de cadres et d’experts en foresterie, en environnement, qui animent TOMI TOZI (Plantes-Vie-Monde). Ensemble nous comptons beaucoup sur un partenariat aussi élargi que possible pour valoriser nos convictions et nos options fondées sur les solutions in situ quite à les enrichir d’apports ex situ adéquats, vérifiés et confirmés.

-

Bien cordialement à tous ! Ensemble, nous réussirons!

-

Ce site Web est le vôtre, vous y êtes les bienvenus à tout moment.

-

S.E. Anatole.G. Tiendrebeogo

Diplomate à la retraite 

Ancien Ministre Commandeur de l’Ordre National

-

-

Documentation

Detarium microcarpum

Nom : Detar (Français) Kagdga  Kagatiiga (Mooré) Famille : Césalpinicées Synonymes: Detarium senegalensis Gmel. Description: C'est un arbre ou petit arbre à fut...

Adansonia digitata

Nom : Baobab (Français); Tohèga (Moré)  Famille : Bombacacées Taille : 25 à 30 m Le baobab est un grand arbre pouvant atteindre...

Combretum micranthum

Nom : Combretum micranthum  Famille : Kinkéliba (Français) Randga (Mooré). C'est un petit arbre ou arbuste lianes cent se présentant parfois en buisson...

Cassia sieberiana

Nom : Cassia de Sieber, Sindian (Français); Kumbrisaka, Yamenkassinga (Moré)  Famille : Caesalpiniacée Taille : 8 à 10 m de hauteur. C’est un...

Contact

01 BP 6875 Ouaga 01
       Burkina Faso

+226 25-31-04-54

info@tomitozi.com
www.tomitozi.com

Liens utiles

Web Design | Net Africa Consult